Camélia Jordana accuse les policiers de “massacrer” des hommes et des femmes à cause de leur couleur de peau, Christophe Castaner condamne fermement / Francetvinfo.fr

Publié le 24 mai 2020

La chanteuse et comédienne a fait cette déclaration, hier soir, dans “On n’est pas couché” sur France 2. Le ministre de l’Intérieur estime que “ces propos mensongers et honteux alimentent la haine et la violence”. Lire la suite e voir la vidéo

IL Y A BIEN EU VIOLENCE POLICIÈRE CE SAMEDI 16 MAI À MONTPELLIER / La mule du pape

Par Jude, le 17 mai 2020

Ce samedi 16 mai, environ deux cent personnes se sont réunies sur la place de la Comédie pour manifester leurs revendications à l’encontre du gouvernement, après ces deux mois de confinement. Le Préfet de l’Hérault s’était pourtant appuyé sur le décret d’État d’urgence sanitaire pour interdire cette manifestation dont l’appel avait été relayé sur Facebook. Lire l’article

Montpellier : au Polygone, il retire son masque et reçoit un tir de gaz lacrymogène au visage / Midi Libre

Par Hélène Amiraux, le 15 mai 2020

Ce lundi 11 mai, le jeune homme, accompagné de sa compagne, s’était rendu à la Fnac du Polygone pour échanger un écran d’ordinateur.

Lundi, le premier jour du déconfinement, s’est terminé aux urgences pour un jeune gamer Montpelliérain qui s’était rendu dans l’après-midi à la Fnac du Polygone pour échanger un écran d’ordinateur. Il était porteur d’un masque de protection comme sa compagne. Le délai d’échange étant dépassé, le magasin refuse. Dépité, le jeune homme repart avec sa copine, et un peu agacé, retire son masque qui se casse. Il le jette à la poubelle. Lire la suite

Des gilets jaunes de Mantes-la-Jolie dénoncent les violences policières dans les banlieues / Révolution permanente

Éric, cheminot à Saint-Lazare, le 14 mai 2020

Des gilets jaunes de Mantes-la-Jolie ont participé symboliquement à l’initiative de chaîne humaine contre les violences policières dans les quartiers, lancée dans le 93 et soutenue par de nombreuses organisations. Éric, cheminot à Mantes-la-Jolie, nous explique son engagement contre les violences policières, et pourquoi il tenait à participer à cette action. Lire la suite

UN MENSONGE D’ETAT DE PLUS POUR CASTANER / Nantes révoltée

Le 10 mai 2020

Il y a deux semaines, des policiers tabaissaient un homme en le traitant de “bicot”. Castaner a menti pour les couvrir

La prouesse que nous a faite Castaner pour répondre des actes racistes et ultra violents de la police à l’Ile Saint Denis le 26 avril est assez grandiose… En même temps qu’il disait aux députés « jamais nous n’accepterons le racisme dans la police », il a justement tenté de dédouaner la police raciste en 3 temps :

➡️ En condamnant les propos « sale arabe, un bicot ça nage pas », mais pas un mot sur la torture dans le camion de police
➡️ En faisant passer la victime pour un coupable : cambrioleur. Ce qui est faux, comme l’a révélé Le Monde
➡️ En allouant un exploit de sauvetage qui n’a pas existé à un des policiers racistes

Lire la suite et voir la vidéo

FRANCE : ALERTE SUR LES PRATIQUES POLICIÈRES ILLÉGALES PENDANT LE CONFINEMENT / Amnesty.fr

Le 7 mai 2020

Nous avons authentifié quinze vidéos qui témoignent d’un usage de la force illégal de certains membres des forces de l’ordre pendant le confinement.

Nous avons authentifié quinze vidéos qui témoignent d’un usage de la force illégal de certains membres des forces de l’ordre pendant le confinement.

Insultes racistes ou homophobes, usage illégitime de la force, car ne répondant pas aux critères de nécessité ou proportionnalité : toutes ces vidéos illustrent des cas flagrants de violations du droit international relatif aux droits humains. Lire la suite

Conférence de presse unitaire “colère des quartiers populaires” / Solidaires

Le 4 mai 2020

Dans la suite de la tribune « La Colère des quartiers populaires » est légitime publiée le 24 avril sur le Bondy Blog, Mediapart et Regards, et alors que de nouvelles et graves violences policières se sont déroulées depuis, six organisations ont tenu une conférence de presse le lundi 4 mai.

Omar Slaouti pour le Collectif du 10 novembre contre l’islamophobie, Céline Verzeletti pour la CGT, Youcef Brakni pour le Comité Adama, Verveine Angeli pour l’Union syndicale Solidaires, Mohamed Bensaada pour le Syndicat des quartiers populaires de Marseille, Aurélie Trouvé pour Attac prennent la parole pour dénoncer les inégalités sociales, les discriminations racistes et les violences policières qui frappent les quartiers populaires.

https://www.youtube.com/watch?v=8keFyopqjJ4

Il y a 10 jours, le BB publiait une tribune titrée : "La colère des quartiers populaires est légitime"Aujourd'hui, plusieurs de ses signataires prennent la parole et prolongent le débat. Une conférence de presse à suivre en direct ⬇️

Publiée par Bondy Blog sur Lundi 4 mai 2020

ALBI : UN HOMME MEURT DANS UNE CELLULE DE COMMISSARIAT / Nantes révoltée

1er mai 2020

Au moins 7 décès et plusieurs mutilations lors d’interventions policières ces derniers jours


La triste nouvelle est rapportée par la presse : dans la ville d’Albi, un homme de 43 ans a été retrouvé mort dans sa cellule, au commissariat, mardi 28 avril. Il aurait été « découvert inconscient » par les policiers, et n’aurait « pas pu être réanimé ». Pourtant, quelques heures plus tôt, ce quarantenaire était vivant et libre. La victime avait été interpellée en début de soirée dans le centre-ville, « en état d’ébriété » selon les autorités. Les mêmes sources précisent : « les images de vidéosurveillance de la cellule ont été placées sous scellés et une autopsie a été diligentée. Une mort de plus entre les mains de la police, dans des circonstances plus que troubles. Lire la suite

«Intimidations» : la France épinglée en matière de sécurité des journalistes lors des manifestations / RT France

Le 29 avril 2020

Dans un rapport de la Plateforme du Conseil de l’Europe, la France est longuement épinglée sur les difficultés éprouvées par les journalistes couvrant les manifestations, notamment celles des Gilets jaunes. La France, très mauvaise élève en matière de protection du journalisme et de sécurité des journalistes, selon des organisations de défense de la liberté de la presse, partenaires de la Plateforme du Conseil de l’Europe. Lire la suite