Stop Armes Mutilantes, nouvelle campagne contre la répression La Mule du Pape

Par Jude, le 13 décembre 2019

Une nouvelle campagne vient d’être lancée par des militants montpelliérains pour alerter la société sur le problème que représentent les armes sublétales utilisée par le maintien de l’ordre en France. StopArmesMutilantes.org a lancé une tribune pour demander, au regard des très nombreuses mutilations qu’elles ont engendré, leur pure et simple interdiction. De nombreux organisations et syndicats, groupes Gilets jaunes ou écologistes, se sont associés à l’appel.

Une vie, un œil, un pied, une main, … Les nombreux dégâts humains – physiques et psychologiques – causés par les armes policières mutilantes en France sont inacceptables. Il faut les interdire d’urgence. Il en va du respect des personnes et de leurs droits les plus élémentaires.

Avec la mise en place de ce type d’armements progressivement, à commencer dans les banlieues, le nombre de blessés graves tend à s’accroître exponentiellement, notamment depuis les manifestations contre la Loi Travail de 2016 et le mouvement des Gilets jaunes. Lire la suite

Lancement de la campagne pour l’interdiction des armes mutilantes

Manifestation contre la réforme des retraites, Montpellier, le 5 décembre 2019, 1ère action

Le long du boulevard pasteur, des membres du collectif portent devant eux, à hauteur de visages, des portraits de mutilés victimes des tirs de la police.
La foule des manifestants passe devant eux, les uns découvrent, d’autres revoient ces images et expliquent à leurs proches. Personne n’est indifférent – comment l’être ?
Une longue banderole invite à se rendre sur le site StopArmesMutilantes.org pour prendre connaissance de la campagne pour l’interdiction des armes mutilantes qui vient d’être lancée et pour signer la tribune. À suivre …

Les images sont issues du Mur jaune

previous arrow
next arrow
Slider

Manif pour les retraites à Montpellier : le fond de l’air déborde en jaune | Le poing

Succès historique par le nombre de manifestants, la mobilisation contre la réforme des retraites a fait percevoir un potentiel combatif toujours en quête d’en découdre
Dès 9h30 à la piscine d’Antigone, des gilets jaunes se rassemblent. Ceux de Près d’Arènes, toujours les mieux organisés, ont ressorti leurs banderoles impeccables : « Pas la charité. Une autre société », « Liberté – Egalité – Répression (en lettres sanguinolentes)« . Il est temps de remonter vers le Peyrou, c’est-à-dire effectuer déjà la quasi totalité du tracé du jour à rebours. Ce qui se fait d’un pas empressé. Ils sont cent cinquante, ça ne manque pas de gueule. Lire l’article