La grenade GM2L «ne projette aucun éclat vulnérant», vraiment ? / RT France

Par Antoine Boitel, le 25 février 2020

Après que plusieurs de ses journalistes ont été blessés sur le terrain par la grenade GM2L, RT France a voulu en savoir plus sur cette arme des forces de l’ordre. Journalistes, manifestants, ONG, policiers, médecin, fabricant d’armes : ils racontent. «Lors de son fonctionnement, la grenade GM2 Lacrymogène libère instantanément un nuage de CS pulvérulent couvert par un fort effet sonore déstabilisant les manifestants. […] Les matériaux employés pour la fabrication de cette grenade (plastique polyéthylène élastomère) permettent de ne générer aucun éclat lors de son fonctionnement» : c’est ainsi que la grenade GM2L est décrite dans une plaquette du fabricant SAE (pour Société d’armement et d’études) Alsetex. Lire la suite