Une arme suisse et ses blessures dans le viseur des “gilets jaunes”

Par Sébastien Faure, Radio Télévision Suisse

Le lanceur de balles de défense LBD 40, au coeur de la polémique dans les rassemblements de “gilets jaunes” en France pour les blessures qu’il occasionne, est une arme de fabrication suisse. Elle est aussi employée dans certaines polices cantonales.

L’usine B&T est installée dans un immeuble discret d’une zone industrielle de Thoune (BE). Ses responsables affirment dans l’émission Mise au point avoir été menacés à plusieurs reprises ces dernières semaines. Il faut dire que le produit phare de B&T fait des ravages en ce moment en France: quelque 200 blessés graves et une vingtaine d’éborgnés parmi les gilets jaunes. Voir la vidéo