Maintien de l’ordre : après le retrait des grenades GLI-F4, que sait-on de leurs remplaçantes, les GM2L ? / Francetvinfo

En annonçant le retrait très symbolique de la grenade GLI-F4, une arme intermédiaire régulièrement accusée de causer des mutilations, Christophe Castaner fait un nouveau geste pour répondre aux critiques sur le maintien de l’ordre.  …

Un effet “irritant” et “psychologique” 

Alors, à quoi ressemble cette nouvelle grenade ? Sur sa fiche technique (en PDF), on lit que son usage est de l’ordre de la “diversion”, de la “dissuasion”, du “contrôle des forcenés” et de la “neutralisation”. Lorsqu’elle est utilisée, la GM2L “libère instantanément un nuage de CS pulvérulent [du gaz lacrymogène] couvert par un effet sonore déstabilisant les manifestants”. 

Quant à ses “performances”, le document précise bien que “les matériaux employés pour la fabrication de cette grenade (plastique polyéthylène élastomère) permettent de ne générer aucun éclat lors de son fonctionnement”, et liste deux effets : un “effet irritant instantané par dispersion du nuage de CS pulvérulent” et un “effet psychologique généré par le bruit de 160 décibels à 5 mètres, 155 décibels à 10 mètres.”

Une arme qui n’est pas sans risque

Lire l’article