Garde à vue – un film d’animation | Lundimatin

Emilie Rolquin est étudiante en école d’animation. Le 8 décembre 2018, elle fait partie des 974 personnes placées en garde à vue à Paris à l’occasion de l’acte 4 des Gilets jaunes. Ces 24 heures de privation de liberté, les cellules sales, sa rencontre avec la police, c’est tout cela qu’elle raconte admirablement dans ce petit film d’animation.

Un film d’animation à voir ici

Les «interpellations déguisées» de la Préfecture de police | Blog Mediapart (D. Dufresne)

Quand le “Défenseur des droits”, Jacques Toubon, considère que « le commissaire divisionnaire A et sa hiérarchie ont commis un manquement au code de la Sécurité intérieure », recommande des « poursuites disciplinaires » à leur encontre, et demande au ministre de l’Intérieur « de mettre fin à la pratique des contrôles d’identité délocalisés »…

A lire ici…