Appel pour une assemblée de riposte aux violences d’Etat, qui se tiendra le 15 mars / Reporterre

Des intellectuels, militants, journalistes réagissent aux violences policières et à la violence d’Etat. Au-delà de la dénonciation, ils et elles proposent une action commune et proposent une assemblée de riposte aux violences d’État. Voici leur texte, publié lundi 9 mars :

« Violences policières, violences judiciaires, acharnement administratif : les violences d’État s’abattent depuis des années et nous le savions – parce que nous connaissons ce qui se passe dans bien des quartiers et que révèlent avec courage et ténacité les collectifs qui exigent justice et vérité ; parce que nous connaissons la violence féroce qui pourchasse les migrantes et migrants, que l’on traque, enferme, expulse, ou bien qu’on laisse mourir – une indignité. Ou nous ne le savions pas, pas assez – parce que nous découvrons la répression implacable des mouvements sociaux, depuis la loi Travail jusqu’au soulèvement des Gilets jaunes et à la mobilisation contre la casse des retraites, comme une révélation. La violence policière, mais aussi administrative et judiciaire, sociale et politique humilie, matraque, mutile, condamne et incarcère ; elle tue aussi parfois, d’abord dans les quartiers populaires. Parce que nous lui disons non, elle voudrait nous briser. Lire la suite

Informations sur l’assemblée du 15 mars à 12 h aux Grands Voisins (Paris 14e)