Gaz lacrymogène, une passion française | Le Grand soir

Par Personne, le 8 novembre 2019

Au commencement fut l’usage militaire. Puis d’un théâtre des opérations (Guerre de 14-18) à d’autres (conflits coloniaux dans les années 20), puis d’un type de combat à l’autre, les gaz lacrymogènes sont devenus l’arme de première intention des États dans le maintien de l’ordre établi.
Cette arme a comme vertu première d’être duale : elle assure « en même temps » la dispersion et la dissuasion collectives.
Lire la suite