La Commission consultative des Droits de l’Homme condamne les violences policières « illégitimes » / L’Obs

La CNCDH appelle les pouvoirs publics à engager sans tarder « une réflexion plus globale sur l’usage de la force publique ».

Mener d’urgence une réflexion globale sur l’usage de la force publique, particulièrement concernant les modalités du maintien de l’ordre : c’est ce que les pouvoirs publics doivent faire au plus vite selon la CNCDH (Commission nationale consultative des Droits de l’Homme). Rappelant les nombreux cas de violences policières survenues depuis fin 2018 et tout au long de l’année 2019, la CNCDH pointe aussi les nouveaux cas, en ce début 2020, « d’usage disproportionné de la force et des armes dites non létales par les forces de l’ordre ». Lire l’article