PHOTOS. Une chaîne humaine autour du lycée à Nantes pour dénoncer les violences policières / Ouest France

Pour protester contre l’usage de gaz lacrymogènes lors d’un blocus de lycéens jeudi 30 janvier, parents, professeurs et lycéens du lycée Guist’hau, soit 200 personnes au total, ont formé une chaîne symbolique autour de l’établissement. Voir