Un lycéen a-t-il été blessé à la tête lors d’une intervention de la police à Compiègne ? / 20 minutes

Par Tom Hollmann, le 10 novembre 2020

FAKE OFF Plusieurs photos du visage ensanglanté d’un lycéen ont circulé de manière virale sur les réseaux sociaux depuis lundi soir. 20 Minutes a contacté la victime.

  • Des publications massivement partagées sur les réseaux sociaux entre le 9 et le 10 novembre indiquent qu’un élève du lycée Mireille Grenet de Compiègne a été blessé à la tête par un tir de LBD.
  • Contacté par 20 Minutes, Jules, un lycéen de 15 ans et jeune sapeur-pompier volontaire, déclare avoir été blessé au visage alors qu’il se rendait en classe, en marge d’un blocage lycéen auquel il ne participait pas.
  • Une expertise réalisée par le service médico-légal de l’hôpital de Compiègne a conclu à une blessure occasionnée par un tir de lanceur de balle de défense (LBD). L’IGPN n’a pas encore ouvert d’enquête à ce stade Lire l’article

Le policier reconnaît un tir de LBD raté blessant un lycéen, le parquet le blanchit | Médiapart

Par Pascale Pascariello, le 3 janvier 2020

Lycéen de 17 ans, Achraf a reçu un tir de LBD dans la mâchoire le 4 décembre 2018, à Marseille. Identifié, le policier auteur du tir reconnaît l’avoir blessé accidentellement. Le parquet de Marseille a néanmoins classé sans suite. L’IGPN fait état de policiers exposés à des jets permanents de projectiles, ce que les enregistrements de vidéosurveillance démentent formellement.  Lire la suite (pour les abonnés)

A Montpellier, la police réprime violemment les blocages des lycéens (vidéos) | Le poing

Contre la sélection sociale à l’université, la réforme du baccalauréat et par solidarité avec les luttes en cours, les lycéens montpelliérains de Jules Guesde, Clémenceau et Monnet ont bloqué leur établissement tôt ce matin. Les policiers sont intervenus. Violemment. Voir les vidéos et le récit des événements

Lyon : un lycéen blessé à la joue par un tir de LBD, l’IGPN saisie | Le Parisien

Les faits se sont déroulés vers 8h15 quand un groupe d’une cinquantaine d’étudiants et de lycéens, dont l’adolescent touché, barrait l’entrée d’un lycée, dans la continuation des mobilisations nationales de la veille.

Un lycéen a été légèrement blessé vendredi à Lyon (Rhône) par un tir de LBD, après des jets de projectiles sur des policiers venus briser le blocage de son établissement, le lycée Ampère-Saxe, dans le IIIe arrondissement. Lire la suite

Lyon: un lycéen de 15 ans touché au visage par un tir de LBD et transporté à l’hôpital France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Par Arnaud Jacques, le 6 décembre 2019

Ce vendredi matin, le lycée Ampère-Saxe était bloqué par une quarantaine de lycéen. Lors de l’intervention des policiers, un élève de 15 ans a été touché à la joue par un tir de LBD (lanceur de balle de défense) alors qu’il n’était pas visé.

Demande d’interdiction de l’usage des lanceurs de balles de défense

Dans un courrier adressé ce vendredi à la préfète chargée de la sécurité et au maire de Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement de Lyon, demande “d’interdire l’usage des LBD 40 et des grenades GLI-F4 sur le territoire de la ville de Lyon, usage qui contrevient à la liberté d’expression et de manifestation”. Lire tout le texte et voir les vidéos

Lyon : un lycéen de 15 ans touché au visage par un tir de LBD | Lyon Capitale

Par Justin Boche

Le jeune garçon âgé de 15 ans a été touché à la joue ce vendredi matin devant le lycée Ampère-Saxe (Lyon 3e).

Selon France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, un lycéen âgé de 15 ans a été touché au visage par un tir de LBD ce matin devant le lycée Ampère-Saxe. Une quarantaine de lycéens manifestaient devant l’établissement quand la victime, qui selon les témoignages recueillis par nos confrères n’était pas visée, a été touchée à la joue. Le tir aura eu lieu sans sommation Lire la suite