Pissevin : tirs de LBD contre jets de pierres / La Gazette de Nîmes

Par François Wiart, le 1er avril 2020

Mardi 31 vers 0h45 dans la galerie Wagner, les policiers arrêtent un homme suspecté d’avoir commis des dégradations. Durant l’interpellation, les policiers reçoivent des jets de pierre. Ils répondent par deux tirs de lanceurs de balles de défense, des LBD.

Embarqué au commissariat, le suspect, qui ne correspond pas à la personne recherchée, est finalement relâché. Voir