“Le plus important n’est pas de filmer, mais de diffuser” : comment les vidéastes ont réussi à documenter les violences policières / France info

Ils sont de plus en plus nombreux et souvent au plus près des forces de l’ordre. Qu’ils soient amateurs ou professionnels, ils n’hésitent pas à plonger au cœur des manifestations, au risque, souvent, d’être blessés. Lire la suite