Mère de famille éborgnée à Villemomble : les violences policières à l’épreuve des vidéos / Le Parisien

Par Nathalie Revenu, le 5 mars 2020

Les vidéos tournées par les riverains ont joué un rôle décisif dans l’affaire jugée par la cour d’appel de Paris. Elles valent à deux policiers de se retrouver devant une cour d’assises pour avoir éborgné une femme aujourd’hui décédée.Lire la suite

“Le plus important n’est pas de filmer, mais de diffuser” : comment les vidéastes ont réussi à documenter les violences policières / France info

Ils sont de plus en plus nombreux et souvent au plus près des forces de l’ordre. Qu’ils soient amateurs ou professionnels, ils n’hésitent pas à plonger au cœur des manifestations, au risque, souvent, d’être blessés. Lire la suite

Les violences policières passent au premier plan / Blog Iconogrammes, Club de Médiapart

André Gunthert, le 15 janvier 2020

Les vidéos de violences policières relevaient jusqu’à présent d’une opinion minoritaire. L’accumulation de témoignages accablants est en train de changer la donne. Désormais, ignorer la répression brutale qui accompagne les mouvements sociaux est devenu injustifiable. Lire la suite

Tabassé par des policiers, Arthur a perdu neuf dents ce mardi alors qu’il traversait la manif contre la réforme des retraites à Lyon. Il raconte cette agression injustifiée, photos et vidéo à l’appui | Konbini news

Arthur, 23 ans : « Des policiers m’ont cassé la gueule, littéralement » | Rue89Lyon

Il parle avec difficulté et ne reconnaît ni sa voix ni sa diction tandis qu’il livre son témoignage à Rue89Lyon par téléphone, depuis l’hôpital Edouard Herriot. Et pour cause, Arthur Naciri, 23 ans, a perdu neuf dents après avoir été passé à tabac par des policiers, ce mardi 10 décembre vers 13 heures, à Lyon. Lire la suite…

Vidéo visible ici: la scène commence un peu après 21 min…

Montpellier : la police blesse un homme au visage et empêchent les premiers soins Le Poing

Ce mardi 10 décembre vers 16h45 près de l’Arc-de-Triomphe de Montpellier, un homme, assis à quelques mètres d’un groupe de manifestants, a été touché au visage par un tir tendu de grenade lacrymogène. Lire la suite et voir les vidéos

Manifestation à Paris : la police mise en cause pour des violences contre des militants et des journalistes Libération

Par Ismaël Halissat, le 7 décembre 2019

L’angle du boulevard Magenta et de la place de la République, jeudi 5 décembre, a été le théâtre de plusieurs scènes de violences policières, entraînant l’ouverture d’une enquête par le parquet de Paris. Lire la suite