UN MENSONGE D’ETAT DE PLUS POUR CASTANER / Nantes révoltée

Le 10 mai 2020

Il y a deux semaines, des policiers tabaissaient un homme en le traitant de “bicot”. Castaner a menti pour les couvrir

La prouesse que nous a faite Castaner pour répondre des actes racistes et ultra violents de la police à l’Ile Saint Denis le 26 avril est assez grandiose… En même temps qu’il disait aux députés « jamais nous n’accepterons le racisme dans la police », il a justement tenté de dédouaner la police raciste en 3 temps :

➡️ En condamnant les propos « sale arabe, un bicot ça nage pas », mais pas un mot sur la torture dans le camion de police
➡️ En faisant passer la victime pour un coupable : cambrioleur. Ce qui est faux, comme l’a révélé Le Monde
➡️ En allouant un exploit de sauvetage qui n’a pas existé à un des policiers racistes

Lire la suite et voir la vidéo