Montpellier: 4e «marche des mutilés» contre les violences policières | Le Figaro

La quatrième «marche des mutilés» contre les violences policières et l’usage des LBD notamment a rassemblé quelque 350 personnes selon la préfecture, 700 selon les organisateurs, ce dimanche 12 janvier à Montpellier, à l’appel du collectif des «mutilés pour l’exemple». Lire la suite

Conférence de presse de lancement de la campagne

Mercredi 18 décembre 2019, s’est tenue à “La Carmagnole” à Montpellier une conférence de presse pour présenter la campagne “Interdisons les armes policières mutilantes !

Cette conférence de presse s’est tenue en présence de différents représentant(e)s des organisations et associations signataires, et a permis de présenter aux journalistes présents les objectifs de la campagne ainsi que le collectif large qui la soutient.

Un moment particulièrement fort de cet évènement a été l’intervention de 2 membres montpelliérains de “l’assemblée des blessés” qui avaient été invités à participer à la conférence de presse pour témoigner des séquelles morales, sociales et psychologiques des blessures qui leur ont été infligées par des policiers lors d’une manifestation des gilets jaunes en décembre 2018.

Contre les armes mutilantes, une nouvelle campagne lancée à Montpellier Le Poing

Par Le Poing, le 19 décembre 2019

Après une année d’apathie devant un niveau de répression ahurissant, un large éventail d’organisations montpelliéraines espère un sursaut en se concentrant sur la seule interdiction des armes destructrices utilisées par la police.

Le 5 décembre dernier, un nouveau collectif apparaissait dans la rue. On était en pleine manifestation géante contre la réforme des retraites. Un grand nombre des vingt-cinq mille manifestants avaient leur attention attirée par une installation militante très efficace, autour d’un seul slogan, sur une seule banderole : http://www.stoparmesmutilantes.org. En bordure du parcours, contre les murs aveugles du collège Clémence Royer boulevard Louis Blanc, on ne voyait que ça, complété par les portraits monstrueux de victimes d’armes de guerre, avec leurs blessures, au cours de l’année écoulée. Lire la suite

Montpellier : « Stop Armes Mutilantes » veut faire interdire les armes policières Lemouvement.info

Par Elodie Guiraud, le 18 décembre 2019

Depuis le 5 décembre, une campagne contre la “répression” a été lancée par le collectif “Stop armes mutilantes”. Objectif : Interdire les armes policières “mutilantes”.
Alors que la France est bousculée par le mouvement des Gilets Jaunes et les grèves de décembre contre la réforme des retraites, les tensions entre manifestants et forces de l’ordre sont, plus que jamais, palpables.
Lire la suite

Stop Armes Mutilantes, nouvelle campagne contre la répression La Mule du Pape

Par Jude, le 13 décembre 2019

Une nouvelle campagne vient d’être lancée par des militants montpelliérains pour alerter la société sur le problème que représentent les armes sublétales utilisée par le maintien de l’ordre en France. StopArmesMutilantes.org a lancé une tribune pour demander, au regard des très nombreuses mutilations qu’elles ont engendré, leur pure et simple interdiction. De nombreux organisations et syndicats, groupes Gilets jaunes ou écologistes, se sont associés à l’appel.

Une vie, un œil, un pied, une main, … Les nombreux dégâts humains – physiques et psychologiques – causés par les armes policières mutilantes en France sont inacceptables. Il faut les interdire d’urgence. Il en va du respect des personnes et de leurs droits les plus élémentaires.

Avec la mise en place de ce type d’armements progressivement, à commencer dans les banlieues, le nombre de blessés graves tend à s’accroître exponentiellement, notamment depuis les manifestations contre la Loi Travail de 2016 et le mouvement des Gilets jaunes. Lire la suite

Lancement de la campagne pour l’interdiction des armes mutilantes

Manifestation contre la réforme des retraites, Montpellier, le 5 décembre 2019, 1ère action

Le long du boulevard pasteur, des membres du collectif portent devant eux, à hauteur de visages, des portraits de mutilés victimes des tirs de la police.
La foule des manifestants passe devant eux, les uns découvrent, d’autres revoient ces images et expliquent à leurs proches. Personne n’est indifférent – comment l’être ?
Une longue banderole invite à se rendre sur le site StopArmesMutilantes.org pour prendre connaissance de la campagne pour l’interdiction des armes mutilantes qui vient d’être lancée et pour signer la tribune. À suivre …

Les images sont issues du Mur jaune

previous arrow
next arrow
Slider

Manif pour les retraites à Montpellier : le fond de l’air déborde en jaune | Le poing

Succès historique par le nombre de manifestants, la mobilisation contre la réforme des retraites a fait percevoir un potentiel combatif toujours en quête d’en découdre
Dès 9h30 à la piscine d’Antigone, des gilets jaunes se rassemblent. Ceux de Près d’Arènes, toujours les mieux organisés, ont ressorti leurs banderoles impeccables : « Pas la charité. Une autre société », « Liberté – Egalité – Répression (en lettres sanguinolentes)« . Il est temps de remonter vers le Peyrou, c’est-à-dire effectuer déjà la quasi totalité du tracé du jour à rebours. Ce qui se fait d’un pas empressé. Ils sont cent cinquante, ça ne manque pas de gueule. Lire l’article