Deux policiers mis en examen pour violences envers des « gilets jaunes », dont Jérôme Rodrigues, qui a perdu son œil / Le Monde

De côté

Le Monde avec l’AFP, le 10 février 2021

Deux policiers ont été mis en examen le 14 janvier dans l’enquête sur l’éborgnement de Jérôme Rodrigues, une des figures des « gilets jaunes », et sur la blessure d’un autre manifestant en 2019, a assuré mercredi 10 février une source judiciaire à l’Agence France-presse (AFP), confirmant une annonce de M. Rodrigues.
Le policier accusé d’avoir lancé la grenade qui a causé à M. Rodrigues la perte de son œil droit, lors du rassemblement parisien du 26 janvier 2019, a été mis en examen pour des « violences volontaires ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente » aggravées. L’autre policier est poursuivi pour des « violences volontaires aggravées » sur un autre manifestant, Mickaël, participant au même rassemblement. Lire la suite