Est-ce que le maire de Montpellier Philippe Saurel laisse détruire des preuves de violences policières ? Le Poing

Par Le Poing, le 20 décembre 2019

La Ligue des Droits de l’Homme de Montpellier enfonce deux clous à la suite des nouvelles mutilations graves frappant un spectateur de la manifestation du 10 décembre, aux abords de l’Arc de triomphe de Montpellier. D’une part, elle produit la vidéo d’un témoin qui permet d’analyser la trajectoire du projectile comme étant celle d’un tir tendu de grenade. D’autre part, elle estime que le refus par la ville de Montpellier de sauvegarder les images des caméras de vidéosurveillance au-dessus du cordon policier pourrait s’assimiler à de la destruction de preuves. La conférence en intégralité dans cette vidéo : voir la vidéo

Tabassé par des policiers, Arthur a perdu neuf dents ce mardi alors qu’il traversait la manif contre la réforme des retraites à Lyon. Il raconte cette agression injustifiée, photos et vidéo à l’appui | Konbini news

Arthur, 23 ans : « Des policiers m’ont cassé la gueule, littéralement » | Rue89Lyon

Il parle avec difficulté et ne reconnaît ni sa voix ni sa diction tandis qu’il livre son témoignage à Rue89Lyon par téléphone, depuis l’hôpital Edouard Herriot. Et pour cause, Arthur Naciri, 23 ans, a perdu neuf dents après avoir été passé à tabac par des policiers, ce mardi 10 décembre vers 13 heures, à Lyon. Lire la suite…

Vidéo visible ici: la scène commence un peu après 21 min…

Montpellier : un homme blessé en marge du mouvement contre la réforme des retraites Midi Libre

Ce mardi 10 décembre, un homme a été touché au front en marge des manifestations contre le projet de réforme des retraites, à Montpellier. Selon la préfecture, il aurait été légèrement blessé par les résidus d’un moyen lacrymogène tiré en cloche.

La vidéo présentant le visage blessé d’un homme allongé au sol, à proximité de l’Arc de Triomphe, s’est répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Mardi, vers 16 h 30, un quinquagénaire a été blessé au front non loin de la cour d’appel de Montpellier, alors que des personnes manifestaient dans le secteur de la rue Foch. Lire la suite

Montpellier : la police blesse un homme au visage et empêchent les premiers soins Le Poing

Ce mardi 10 décembre vers 16h45 près de l’Arc-de-Triomphe de Montpellier, un homme, assis à quelques mètres d’un groupe de manifestants, a été touché au visage par un tir tendu de grenade lacrymogène. Lire la suite et voir les vidéos