Montpellier : une marche pour dénoncer les violences policières et l’usage du LBD | France 3 Languedoc-Roussillon

Reportage diffusé lors du 19/20 le 12 janvier 2020

A Montpellier, des centaines de manifestants, venus de toute la France, se sont réunis sur la place de la Comédie aux alentours de 14 heures pour rendre hommage aux gilets jaunes blessés lors de précédents rassemblements en France et donc, pour dénoncer les violences policières. Voir la vidéo

“Eux ils tirent, ils s’en foutent, mais ça change une vie”, Dylan, éborgné lors d’une manifestation | France bleu Hérault

Par Elena Louazon, le 12 janvier 2020

Environ 500 personnes se sont rassemblées à Montpellier (Hérault) pour dénoncer l’usage des armes mutilantes par les forces de l’ordre. Plusieurs gilets jaunes blessées ont participé à cette “marche des mutilés”. Dylan a perdu son œil en avril 2019, à 18 ans. Il témoigne. Lire la suite

Laurent Théron : les suites médicales de sa mutilation par une grenade de désencerclement

Entretien réalisé par Désarmons-les !

Laurent Théron, éborgné par une grenade de désencerclement à Paris le 15 septembre 2016, décrit les soins qu’il doit prodiguer chaque jour suite à l’opération réparatrice du plancher orbital subie en novembre 2018. Voir la vidéo

« GILETS JAUNES, HISTOIRE D’UNE RÉPRESSION D’ETAT », UN DOCUMENTAIRE POUR COMPRENDRE

Documentaire produit et réalisé par le média StreetPress

« Gilets jaunes, histoire d’une répression d’Etat » est le premier documentaire à revenir en profondeur sur les stratégies de maintien de l’ordre et leur cortège de brutalités policières en réponse au mouvement social des Gilets jaunes, lui-même accompagné de violences et dégradations. Un film très fouillé, documenté et inquiétant, dont le propos rejoint nombre de nos préoccupations exprimées depuis décembre 2018.  Voir le film diffusé sur le site d’Amnesty international

PODCAST- Mutilés pour l’exemple, ils racontent Reporterre, Radio Parleur

Radio Parleur, le 13 décembre 2019

David Breidenstein, Gwendal Leroy, Xavier, Alain Hoffmann et Laurent Théron ont été mutilés en manifestation. Dans ce podcast de Radio Parleur en deux épisodes, ils racontent ce tir qui a brisé quelque chose en eux, en l’espace d’un éclair. Aujourd’hui, ils se reconstruisent. Certains tentent le retour à la normale. D’autres le combat politique qui donne une épaisseur à ce trauma qu’ils surmontent. Lire la présentation et écouter le podcast

«J’ai levé la tête et on a vu la grenade exploser» : une manifestante blessée au visage raconte | Libération, Checknews

Par Fabien Leboucq, le 7 décembre 2019

Lors de la manifestation du 5 décembre à Paris, Meriam H. raconte avoir été blessée par une grenade ayant explosé au niveau de son visage. Un récit qui cadre avec une vidéo montrant un jet de grenade manifestement illégal par un policier. Lire la suite et voir la vidéo

“C’était un guet-apens !” Manu, le Gilet jaune valenciennois éborgné à Paris, raconte ce qu’il s’est passé | France 3 Hauts-de-France

Par Quentin Vasseur avec Anaïs Hanquet Publié le 23/11/2019

Manuel, le “Gilet jaune” valenciennois éborgné après avoir été blessé par un tir de grenade lacrymogène, a accepté de raconter ce qui s’est passé, lors du rassemblement, place d’Italie à Paris, qui marquait l’anniversaire du mouvement. Voir le témoignage

“Gilets jaunes”, “lycéens” ou simples “passants” : la vie d’après des éborgnés AFP, Factuel

Publié le 4 avril 2019, mis à jour le 13 novembre 2019

Des vies “gâchées“, de l’incompréhension ou de la colère : pendant deux mois, l’AFP a recueilli le témoignage de 15 “gilets jaunes” mais aussi de “passants” ou “lycéens” grièvement blessés à l’oeil au cours des manifestations des derniers mois, au coeur des accusations de violences contre les forces de l’ordre.

A l’instar de Jérôme Rodrigues, l’une des têtes d’affiche des “gilets jaunes”, les regards mutilés de Vanessa, Patrick ou Alexandre ont été érigés en symbole des “violences policières”. 23 personnes ont affirmé avoir perdu leur oeil depuis novembre, selon les recensements faits par le journaliste indépendant David Dufresne et son projet “Allô place Beauvau ?” ou par le collectif militant “Désarmons-les”. Lire la suite et voir la vidéo

Blessé gravement par les gendarmes à Bure, Robin Pagès poursuit la lutte Reporterre

Par Gaspard d’Allens, le 25 juin 2018

Le 15 août 2017, lors d’une manifestation à Bure contre la poubelle nucléaire Cigéo, Robin Pagès a eu le pied mutilé par une grenade. Il raconte à Reporterre son combat quotidien : souffrir, se rééduquer, réinventer sa vie ; mais aussi s’engager contre les violences policières aux côtés de ceux qui en ont été victimes. Lire la suite