Tabassé par des policiers, Arthur a perdu neuf dents ce mardi alors qu’il traversait la manif contre la réforme des retraites à Lyon. Il raconte cette agression injustifiée, photos et vidéo à l’appui | Konbini news

Arthur, 23 ans : « Des policiers m’ont cassé la gueule, littéralement » | Rue89Lyon

Il parle avec difficulté et ne reconnaît ni sa voix ni sa diction tandis qu’il livre son témoignage à Rue89Lyon par téléphone, depuis l’hôpital Edouard Herriot. Et pour cause, Arthur Naciri, 23 ans, a perdu neuf dents après avoir été passé à tabac par des policiers, ce mardi 10 décembre vers 13 heures, à Lyon. Lire la suite…

Vidéo visible ici: la scène commence un peu après 21 min…

Montpellier : la police blesse un homme au visage et empêchent les premiers soins Le Poing

Ce mardi 10 décembre vers 16h45 près de l’Arc-de-Triomphe de Montpellier, un homme, assis à quelques mètres d’un groupe de manifestants, a été touché au visage par un tir tendu de grenade lacrymogène. Lire la suite et voir les vidéos

Manifestation à Paris : la police mise en cause pour des violences contre des militants et des journalistes Libération

Par Ismaël Halissat, le 7 décembre 2019

L’angle du boulevard Magenta et de la place de la République, jeudi 5 décembre, a été le théâtre de plusieurs scènes de violences policières, entraînant l’ouverture d’une enquête par le parquet de Paris. Lire la suite

«J’ai levé la tête et on a vu la grenade exploser» : une manifestante blessée au visage raconte | Libération, Checknews

Par Fabien Leboucq, le 7 décembre 2019

Lors de la manifestation du 5 décembre à Paris, Meriam H. raconte avoir été blessée par une grenade ayant explosé au niveau de son visage. Un récit qui cadre avec une vidéo montrant un jet de grenade manifestement illégal par un policier. Lire la suite et voir la vidéo

A Montpellier, la police réprime violemment les blocages des lycéens (vidéos) | Le poing

Contre la sélection sociale à l’université, la réforme du baccalauréat et par solidarité avec les luttes en cours, les lycéens montpelliérains de Jules Guesde, Clémenceau et Monnet ont bloqué leur établissement tôt ce matin. Les policiers sont intervenus. Violemment. Voir les vidéos et le récit des événements

Lyon: un lycéen de 15 ans touché au visage par un tir de LBD et transporté à l’hôpital France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Par Arnaud Jacques, le 6 décembre 2019

Ce vendredi matin, le lycée Ampère-Saxe était bloqué par une quarantaine de lycéen. Lors de l’intervention des policiers, un élève de 15 ans a été touché à la joue par un tir de LBD (lanceur de balle de défense) alors qu’il n’était pas visé.

Demande d’interdiction de l’usage des lanceurs de balles de défense

Dans un courrier adressé ce vendredi à la préfète chargée de la sécurité et au maire de Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement de Lyon, demande “d’interdire l’usage des LBD 40 et des grenades GLI-F4 sur le territoire de la ville de Lyon, usage qui contrevient à la liberté d’expression et de manifestation”. Lire tout le texte et voir les vidéos

“Gilets jaunes”, “lycéens” ou simples “passants” : la vie d’après des éborgnés AFP, Factuel

Publié le 4 avril 2019, mis à jour le 13 novembre 2019

Des vies “gâchées“, de l’incompréhension ou de la colère : pendant deux mois, l’AFP a recueilli le témoignage de 15 “gilets jaunes” mais aussi de “passants” ou “lycéens” grièvement blessés à l’oeil au cours des manifestations des derniers mois, au coeur des accusations de violences contre les forces de l’ordre.

A l’instar de Jérôme Rodrigues, l’une des têtes d’affiche des “gilets jaunes”, les regards mutilés de Vanessa, Patrick ou Alexandre ont été érigés en symbole des “violences policières”. 23 personnes ont affirmé avoir perdu leur oeil depuis novembre, selon les recensements faits par le journaliste indépendant David Dufresne et son projet “Allô place Beauvau ?” ou par le collectif militant “Désarmons-les”. Lire la suite et voir la vidéo